Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Election de Donald Trump : et ensuite ?

09.11.2016

Les investisseurs internationaux sont encore sonnés par la concrétisation d’un scénario jugé par beaucoup d’observateurs, hier encore, peu crédible : l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

Comme souvent sur ce type d’événement, les investisseurs tendent à sous-estimer les risques à l’approche de l’événement, puis à en exagérer les conséquences une fois qu’il se produit. Mais si certains marchés ont d’abord semblé accuser le coup aujourd’hui (avec des baisse d’indices boursiers de l’ordre de 5% au Japon notamment) et un début de repli sur certaines valeurs refuges (franc suisse, yen, or), le mouvement de rebond s’amorce clairement et on n’a pas constaté de mouvement massif de fuite vers la qualité. A l’heure où nous écrivons ces lignes (9h40 CET), les principaux indices européens se traitaient à des niveaux supérieurs à ceux de la clôture du vendredi 4 novembre. Eu égard aux positions protectionnistes de Trump, certains actifs des marchés émergents (à l’image du marché mexicain) pourraient subir des mouvements plus importants, du fait des perspectives de ralentissement du commerce mondial, tandis qu’à Wall Street, les entreprises les plus exportatrices pourraient être quelque peu pénalisées. Mais la réaction modérée des marchés d’actions européens semble tenir compte du discours relativement consensuel de Donald Trump après l’annonce de son élection.

 

Retrouvez l'analyse de Nuno Teixeira, directeur des gestions institutionnelles et réseaux au pôle d’expertise Investissement et solutions clients.