Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Environnement de taux bas : quel impact sur la gestion obligataire ?

30.06.2016

Le pôle d’expertise Taux de Natixis Asset Management a le plaisir de présenter la nouvelle édition de sa publication de recherche. Rédigé par l'équipe Analyse et Recherche Quantitative, ce document analyse les impacts d'un environnement de taux bas sur la gestion obligataire.

L’année 2016 a été marquée par l’apparition et l’amplification des taux d’intérêt négatifs, ce qui aurait été inconcevable quelques années auparavant. Cette configuration de marché est difficile à soutenir pour certains investisseurs et soulève quelques questions, que nous explorons dans ce document.

Un environnement de taux bas ou négatifs pose plusieurs problèmes de modélisation des taux et de leurs volatilités. Cela remet également en question la validité de certains modèles de taux d’intérêt, largement utilisés aussi bien pour la valorisation que pour l’allocation et la gestion du risque. Dans un environnement de taux bas, les hausses des taux deviennent plus probables que les baisses. Cela résulte en une forte asymétrie de la distribution des taux et en une sous-estimation du risque de perte lorsque ce dernier ne se fonde que sur la volatilité. Il en découle un ratio risque–rendement également sous-estimé.

Dans une première partie, nous examinons les raisons d’un déclin du taux d’équilibre et les questions économiques soulevées par les taux d’intérêt bas voire négatifs. Dans la deuxième partie, nous montrons comment les modèles financiers traitent les taux négatifs et les implications des taux bas dans l’évaluation des produits indexés sur les taux de long-terme. Dans la troisième partie, nous abordons les impacts d’un tel contexte sur  les modèles de risque et d’allocation.

 

Lire le papier de recherche (en anglais)