Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Les prêts pour les assureurs: sont-ils différents des obligations ?

10.04.2014

Le pôle d'expertise Taux fait le point sur leurs différences juridiques et le décret du 2 août 2013.

/// Points clés :

- Le décret du 2 août 2013 a ouvert aux assureurs français la possibilité de diversifier leurs portefeuilles en investissant dans des prêts non-garantis et des fonds non-cotés de prêts

- Solvabilité II, IFRS et le développement du marché des placements privés contribuent à effacer les différences entre obligations et prêts

- Cependant, les différences juridiques sont significatives, ainsi que le traitement fiscal, et il est important d'en avoir conscience avant d'investir

"Les investisseurs cherchant rendement et diversification ont de plus en plus tendance à se tourner vers les prêts ou les fonds de prêts. En France, le décret du 2 août 2013 a rendu plus facile pour les compagnies d'assurance l'activité de prêts à des entreprises non-cotées ou les investissements dans des fonds de prêts non cotés. Même si obligations et prêts présentent de plus en plus de similitudes, notamment sur le marché des placements privés, des différences importantes subsistent. (...)"

Lire la suite dans Idées Gestion Taux