Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Quelles allocations d’actifs après l’élection de Donald Trump?

22.11.2016

Retrouvez l’analyse de Nuno Teixeira, Directeur des gestions institutionnelles et réseaux au pôle d’expertise Investissement et solutions clients

Quelle analyse faites-vous de l’impact macro-économique potentiel du programme de Donald Trump ?

« Ce qui est clair c’est qu’après une première réaction de stupéfaction, voire d’inquiétude, le marché a choisi de considérer avec une relative bienveillance les perspectives économiques liées à l’élection de Donald Trump, les actions américaines s’inscrivant rapidement dans une tendance positive.
Le marché table sur un scénario de reflation aux Etats-Unis et veut surtout voir la dimension « keynésienne » du programme de Donald Trump, avec un impact positif sur la croissance de la relance des investissements en infrastructures (3 à 5% du PIB selon les estimations) et des baisses d’impôts.
Il reste que la mise en oeuvre de ce programme d’infrastructures sera fortement décalée dans le temps et ne produira pas ses effets dès 2017. De plus, compte tenu de la pénurie de main d’oeuvre déjà existante dans le secteur de la construction, les effets multiplicateurs risquent d’être assez faibles. S’agissant de la baisse du taux maximum d’impôt sur les sociétés, il est clair que seul un nombre limité de sociétés cotées paient réellement le taux de 39% mais la réduction à 15% serait clairement de nature à doper les résultats par action, si elle est mise en oeuvre. En l’absence d’opportunités d’investissement attractives, cette mesure ainsi que celle encourageant le
rapatriement des bénéfices logés à l’étranger pourraient aussi encourager les rachats d’actions propres par les entreprises, ce qui est de nature à soutenir les cours.»

Lire la suite