Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Raphaël Gallardo

Stratégiste allocataire

Guerre des changes : fin de l'acte II ?

18.05.2015 - Raphaël Gallardo

Retrouvez l'analyse de marchés de Raphaël Gallardo, stratégiste du pôle Investissement et solutions clients.

"Dans un monde marqué par un chômage élevé et traversé de pressions déflationnistes, la guerre des changes est un thème récurrent. Il est en effet tentant pour les gouvernements et les banques centrales d’exporter leurs difficultés chez leurs voisins en redonnant à leurs économies une compétitivité artificielle via la dépréciation cambiaire. Cette volatilité des changes devrait prendre un rôle de plus en plus grand dans les perspectives d’allocation d’actifs.

Dès les premiers mois de la crise de 2008, Etats-Unis et Royaume-Uni ont bénéficié de dépréciations cambiaires conséquentes, grâce à la mise en place de programmes drastiques de stimulation monétaire, les fameux « assouplissement quantitatifs » (QE en anglais). A partir de fin 2012, c’est au tour du Japon d’entrer dans la bataille, avec l’annonce d’un programme d’assouplissement monétaire massif accompagnant le retour de la droite au pouvoir en décembre."

 

Lire la suite dans Perspectives Allocation

Raphaël Gallardo est stratégiste allocataire de Natixis Asset Management. Il a dix-huit ans d’expérience dans son domaine.

Raphaël Gallardo débute sa carrière comme ingénieur financier au sein de Paribas en 1997, avant de rejoindre le pôle Recherche Économique du Groupe BNP Paribas en 1999, puis le pôle Asset Management en 2005. En 2007, il devient Chef Economiste de la société AXA Investment Managers.
En 2013 il rejoint Natixis Asset Management en tant que Stratégiste du pôle d’expertise Investissement & Solutions Clients.


Raphaël Gallardo est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, cycle ingénieur civil.

Vidéos