Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Raphaël Gallardo

Stratégiste allocataire

Métaux et courbes de taux, le rouge et le noir

25.09.2017 - Raphaël Gallardo

Retrouvez l’analyse de Raphaël Gallardo, stratégiste multi-assets au pôle d’expertise Investissement et Solutions Clients.

- Croissance mondiale proche de 4%, mais ralentissement des flux de crédit aux Etats-Unis/Europe/Chine et resserrement quantitatif des banques centrales augurent un fléchissement en 2018.

- Faiblesse du dollar et contrôle de la courbe des taux par la Banque du Japon encouragent l’appétit pour le risque, via les stratégies de portage et de put writing.

- Rebond sensible du dollar à partir du T4, dans le sillage d’un retour des tensions sur les swap spreads de devises : la liquidité des banques américaines sera prise en tenailles entre la remontée des réserves du Trésor et la réduction passive du bilan de la Fed. Un dollar fort pèsera sur les valorisations actions.

- Quelles que soient les tendances des nominations de Trump à la Fed, la stratégie de contraction bilancielle semble perçue comme sans impact cambiaire. Avec le reste du monde short de 10.7 trillions $, la remontée du dollar pourrait provoquer un short squeeze.

- Les contours du tapering de la BCE seront précisés après l’élection allemande. Impact sur les spreads périphériques de la présence ou non du FDP dans la prochaine coalition. Sous-pondération du Bund maintenue.

 

Lire Perspectives Allocation

Raphaël Gallardo est stratégiste allocataire de Natixis Asset Management. Il a dix-huit ans d’expérience dans son domaine.

Raphaël Gallardo débute sa carrière comme ingénieur financier au sein de Paribas en 1997, avant de rejoindre le pôle Recherche Économique du Groupe BNP Paribas en 1999, puis le pôle Asset Management en 2005. En 2007, il devient Chef Economiste de la société AXA Investment Managers.
En 2013 il rejoint Natixis Asset Management en tant que Stratégiste du pôle d’expertise Investissement & Solutions Clients.


Raphaël Gallardo est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, cycle ingénieur civil.