Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement

Yves Maillot

Directeur gestion actions européennes

Election de Donald Trump : la réaction des marchés actions

10.11.2016 - Yves Maillot

Le résultat électoral du 9 novembre qui donne une large victoire à Donald Trump et un congrès américain totalement acquis au Parti Républicain (suite à un vote majoritaire au Sénat) plonge les marchés financiers dans une double surprise et dans une période de faible visibilité et d’incertitudes économiques et politiques accentuées.

En effet, les investisseurs finissent la journée du 9 avec la double surprise d’une large élection de Donald Trump à la Présidence des Etats-Unis d’Amérique (scénario nettement minoré  par tous les commentateurs) et  par une réaction des marchés à la clôture de la séance à l’inverse de celle imaginée pour un tel scénario. Car après une ouverture de séance marquée par une légère faiblesse du dollar (1,12 contre Euro en début de journée), de faibles variations des rendements sur les marchés obligataires et des baisses de 4% à 5%, tant à Wall Street sur le S&P500 future qu’en Europe sur le FTSE  ou l’EuroStoxx ou que sur les marchés asiatiques qui  clôturaient la journée par de fortes baisses (5% sur le Nikkei au Japon), la fin de séance s’est caractérisée par un rebond du dollar, une tension sur les taux longs (au-dessus des 2% de rendement sur le US T-Bond 10 ans) et des indices actions en Europe qui achevaient la séance en territoire positif avec une accentuation de la rotation sectorielle portée vers les valeurs cycliques et financières au détriment des titres défensifs, titres traditionnellement favorisés par l’effet de baisse des taux. 

Suite à ce résultat électoral aux Etats-Unis, la seule évidence dans ce nouvel environnement (de rupture ?) repose dorénavant sur la complexité croissante du contexte politique dans une majorité de grands pays (montée du populisme, impact du Brexit en Europe et conditions de sa mise en place, arrivée d’échéances  électorales successives  en Europe). Cette complexité va croissante avec l’arrivée du nouveau Président américain  et il serait  pour l’instant bien hasardeux d’en tirer des conséquences définitives sur les principales classes d’actifs et les marchés actions.

 

Lire le flash marchés

Yves Maillot est directeur actions européennes de Natixis Asset Management. Il a trente ans d’expérience dans son domaine.

Yves Maillot débute sa carrière en 1986 au Crédit commercial de France en tant que gérant actions, produits dérivés et de portefeuilles diversifiés. En 1992, il rejoint Barclays France en qualité de gérant institutionnel et d’épargne salariale. Yves Maillot passe ensuite 14 ans au sein du Groupe Robeco en France où il occupe les fonctions de responsable allocation et gestion actions et de directeur des investissements.
En 2012, il rejoint Natixis Asset Management aux fonctions qu’il occupe aujourd’hui.


Yves Maillot est titulaire d’une maîtrise d’économie de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne et d’un Master Finance à l’IAE de Paris. Il est également diplômé de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF).